1/2 journée

4 circuits d’une demi-journée :

1/ Partir à la découverte de la vieille ville : LE ROCHER  

Les points forts à ne pas manquer :  

* Les ruelles qui dates du 18ème siècle, pour la plus part,
* La Chapelle de la Paix (dans les jardins, près de la place de la visitation),
* La Placette Bosio dédiée au célèbre sculpteur monégasque,
* La Cathédrale de Monaco, édifice de style roman-bizantin abrite les sépultures des Princes défunts,
* La façade du Palais de Justice, rappelant les palais gothiques italiens,
* La Place Saint Nicolas (derrière la Palais de Justice) et sa fontaine surmontée d’une statue,
* Les Jardins Saint Martin, face au grand large ou l’on remarquera des statues en bronze dont le monument érigé en 1951 à la mémoire du Prince Albert 1er,
* La façade du Palais, gardien d’une tradition séculaire, ce palais, situé dans un site unique a été édifié sur l’emplacement d’une forteresse établie par les Génois en 1215,
* La Rampe Major, pavée de briques rouges et fortifiée de deux portes du XVIème siècle.
    

Les Hauts lieux :  

Visite du Palais Princier et de ses Grands Appartements :

Cette visite constitue un voyage à travers les siècles depuis la Renaissance jusqu’à l’époque napoléonienne (durée 30 mn)

Ouvert tous les jours du 2 avril au 31 octobre de 10h à 18h

Relève de la garde des Carabiniers du Prince, Place du Palais, tous les jours à 11h55 précise              


Visite du Musée Océanographique :

Inauguré le 29 mars 1910, le Musée fut créé par le Prince Albert 1er de Monaco (1848-1922). Conçu, dès son origine, comme un Palais dédié à la Science et à l’Art, il est destiné à présenter les résultats des campagnes scientifiques de son fondateur et à diffuser les nouvelles connaissances sur la mer et la richesse des océans (durée 1h30 à 2h).  


Musée Océanographique – ouvert toute l’année :
·          avril, mai et juin, de 09h30 à 19h
·          juillet et août, de 09h30 à 19h30
·          septembre, de 09h30 à 19h
·          octobre à mars, de 10h à 18h


Shopping au Rocher :

La cinquantaine de boutiques disséminées dans le quartier historique de Monaco vous proposent un grans choix de souvenirs monégasques
.


2/ QUARTIER DE MONTE-CARLO ET SON CASINO    


Partir à la découverte de la fabuleuse Histoire de Monte-Carlo :

Le Casino de Monte-Carlo est un prestigieux casino de style baroque. Le bâtiment actuel a été créé en 1879 par Charles Garnier (qui construisit également l’Opéra de Monte-Carlo attenant). Il fait suite au premier casino qui fut inauguré sur ce site en 1865 par S.A.S le Prince Charles III et par François Blanc.  

Le casino est entouré de jardins et possède une terrasse d’où la vue s’étend sur la Mer méditerranée, de Monaco à la pointe de Bordighera en Italie.  

La création de la Société des Bains de Mer :

Sur le lieu-dit « les Spélugues » (les grottes), François Blanc fonde l’Hôtel de Paris en 1864, inaugure le casino en juillet 1865, et les magnifiques jardins de la place du casino, puis enfin le prestigieux Café Divan en 1868, qui deviendra le Café de Paris.
L’achèvement du chemin de fer Nice-Vintimille, cette même année, assure la prospérité de ce nouvel endroit.  

Naissance du quartier de Monte-Carlo :

Les Spélugues laisse place au nouveau quartier, bâti de toutes pièces,  voué à la villégiature et au luxe, avec ses fastueux immeubles et villas. Le quartier est rebaptisé en 1866 en l'honneur du Prince Charles III  sous le nom de « Monte-Carlo (« mont Charles » en italien).  

L’achèvement du bâtiment avec la construction de l’Opéra :

C’est en 1878, Marie Blanc, veuve de François Blanc (décédé en 1877), demande à l’architecte Charles Garnier de construire l’Opéra de Monte-carlo et le nouveau Casino, somptueusement décoré de luxueuses tapisseries, peintures et de dorures baroques
.  

Sa scène est, depuis plus d’un siècle, le cadre de créations lyriques internationales, de concerts prestigieux et de ballets exceptionnels.  

Accès au Casino réglementé (interdit au moins de 18 ans). Présentation d’une pièce d’identité obligatoire. Tenue correcte exigée dans les salons de jeux.
Ouverture tous les jours
·          à partir de 14h en semaine,
·          à partir de 12h les week end et jours fériés. 


Shopping à Monte-Carlo :  

Les Boutiques du Cercle d’Or et de la Galerie du Park Palace rassemblent les enseignes de prestige dans les rues autour du Casino.  

Le Centre Commercial « Le Métropole Shopping Center», face aux jardins du Casino, vous invite à flâner dans plus de 80 boutiques.  

Tout près, d’autres magasins de luxe et des restaurants se trouvent Boulevard des Moulins, Boulevard d’Italie, Avenue Saint-Charles et Avenue Princesse Grace.  



3/ LARVOTTO : Quartier des expositions    


VILLA SAUBER : Histoire de la Villa et de son Jardin  

La Villa Sauber est l’une des dernières villas « Belle Epoque » de Monaco.Sa construction date des années 1900. Elle appartenait à la famille Blanc qui a joué un rôle fondamental dans la création et l’essor de la Société des Bains de Mer et du Casino de Monte-Carlo.  

A cette époque, le quartier qui longe le littoral est appelé « Quartier des Bas-Moulins » et les plages n’existaient pas encore. La propriété descendait jusqu’au chemin qui longe la mer. C’est en 1904 que le peintre Robert Sauber achète la villa à Edmond Blanc. Le Peintre londonien y installe son atelier dans l‘aile ouest de la Villa.  

Devant les similitudes que la villa présente avec l’Opéra construit à la même époque par Chrles Garnier, il a souvent été tentant de l’attribuer au célèbre architecte de la Belle Epoque.    




JARDIN JAPONAIS :

Reproduction stylisée et allégorique de la nature, avec sa montagne, sa cascade, son cours d’eau. Cet espace de 7 000 m² est une authentique œuvre d’art, inspirée par la pensée zen. Pierre, eau, végétation, architecture composent un lieu aux accords harmonieux, au rythme serein.  

Accès libre tous les jours de 9h au coucher du soleil




4/ Quartier du Jardin Exotique

 

 

JARDIN EXOTIQUE

 

Un cadre étonnant, des végétaux surprenants. Eden pour végétaux succulents, ce jardin aménagé à flanc de parois rocheuses, offre une vue panoramique exceptionnelle sur la Principauté de Monaco ainsi que sur les Rivieras française et italienne.

 

Ce Jardin municipale de 11 500 m² fut inauguré en 1933, par le Prince Louis II. Il est le fruit d’une collection de plantes succulentes débutée en 1895, et de travaux d’aménagements colossaux.

Passerelles et voûtes, permettent de circuler librement au milieu de végétaux gigantesques et surprenants.

 

Les 2 400 heures de soleil  annuelles offrent des fleurs de couleurs et de tailles variées, à longueurs d’année. Aux Cactées en fleurs du printemps à l’été, succèdent les Euphorbes à l’automne. L’hiver, le feu d’artifice s’achève par les panaches rouges des multiples Aloes.

 

La Grotte de l’Observatoire :

A l’intérieur de celle-ci la surprise est totale. Stalactites et stalagmites, draperies et concrétions, fleurissent littéralement de toutes parts.

Ce lieu ne fait qu’amplifier le dépaysement total procuré par le jardin.

 

La visite se termine par un passage obligé au Musée d’Anthropologie Préhistorique retraçant les jalons les plus marquants de l’histoire de l’humanité, et un voyage dans le temps qui réjouira petits et grands.

 

Ouverture :

Toute l’année (sauf les 19 novembre et25 décembre)

·          du 15 mai au 15 septembre : 09h00 à 19h00

·          du 16 septembre au 14 mai : 09h00 à 18h00, ou tombée de la nuit

Durée de la visite : 2 heures

 

 

MUSEE D'ANTHROPOLOGIE

Exposition "Les Preuves du Temps"
. [Jardin Exotique / Musée d'Anthropoligie - Tel. +377 98 98 80 06]

Pour sa réouverture au public, le Musée d'Anthropologie Préhistorique de Monaco présente sa nouvelle exposition "Les Preuves du Temps - L'homme face aux changements climatiques" par le professeur Yves Coppens. Fondé en 1902 par le Prince Albert 1er, le Musée d'Anthropologie préhistorique expose les vestiges préhistoriques issus du sol de la Principauté et des régions avoisinantes

 

 

NOUVEAU MUSEE NATIONAL DE MONACO : LA VILLA PALOMA

 

La Villa Paloma reste une des plus belles demeures patriciennes de la Principauté. Si nous ne savons pas avec exactitude la date de sa création, le jardin de la Villa fut confié à Octave Godard, le plus talentueux des élèves du célèbre paysagiste Edouard André (1840-1911). Il y réalisa un des jardins "à l'antique" dont il s'était fait une spécialité. Les vitraux du grand hall d'entrée furent réalisés par le Maître Verrier Fassi Cadet de Nice.