Journée

Circuit d’une journée

Itinéraire 1 : "Monaco des Origines"

1)      La Place d’Armes  

Cette place est située au carrefour de 6 artères de la Principauté (le boulevard Charles III, l’Avenue Prince Pierre, la Rue Grimaldi, l’Avenue du Port, l’Avenue de la Porte Neuve et les escaliers de la Rampe Major).

Cette ancienne place publique appelée Piaça d’a Fonte Nova (Place de la Fontaine Neuve, en monégasque Funtana Noeva) était alimentée par une source issue de la colline des Révoires et de la Colle. Cette dernière remplissait un abreuvoir à bestiaux et un lavoir. Le comblement d’une partie de la anse de Monaco permit son extension.   

Tout d’abord appelée « A cunsigna » (du nom de la porte située en bas de la rampe Major), elle fut  utilisée vers 1861 comme lieu de manœuvre par les garnisons sardes. Depuis le milieu du XIXe siècle et après une restructuration dans les années 90, venez y vivre le Monaco traditionnel où tous les matins de 6h à 14h les bancs des exposants se colorent de tonalités du sud.  

Entre l’Avenue de la Porte Neuve et l’Avenue du Port, partez sur les traces de la Princesse Grace grâce au Parcours Princesse Grace spécialement mis en place pour rendre hommage à celle qui fit de Monaco une destination mondialement connue. Une occasion originale et inhabituelle de découvrir ou redécouvrir la Principauté au gré d’une promenade.  

Pour accéder à Monaco – Ville, attendez l’autobus 1 ou 2 direction Monaco-Ville à l’arrêt PLACE D’ARMES. Descendez au terminus (arrêt MONACO VILLE).  


2)      Place de la Visitation  

Deuxième place du quartier de Monaco-Ville par sa taille, vous y trouverez en montant de la Place d’Armes le Palais du Gouvernement (le Ministère d’Etat) sur votre droite, le Lycée Albert Ier en face ainsi que la Musée de la Chapelle de la Visitation.  

3)      Le Ministère d’Etat  

Le bâtiment principal du Palais du Gouvernement fut inauguré le 18 juin 1894.   Le pouvoir exécutif est exercé, sous la Haute Autorité du Prince, par un Ministère d’Etat, assisté d’un Conseil de Gouvernement (5 membres nommés par le Prince).

Ce conseil se répartit les secteurs suivants :
- le Conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur
- le Conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’Economie
- le Conseiller de Gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé
- le Conseiller de Gouvernement chargé du Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme
- le Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures  

Le Gouvernement est également aidé par des organes consultatifs :
Le conseil National, le Conseil Communal, le conseil de la Couronne, le Conseil d’Etat et le Conseil Economique et Social.  

Face au Ministère d’Etat, le Lycée Albert Ier.  

4)      Le Lycée Albert Ier  

Cet ancien couvent pour jeunes filles nobles fut créé entre 1665 et 1675 selon le vœux de la Princesse Catherine-Charlotte de Gramont (épouse du Prince Louis Ier). Le cloître voûté du bâtiment originel a été conservé. Il servit ensuite de caserne aux garnisons sardes durant la période révolutionnaire jusqu’au 18 juillet 1860. Puis, des Pères jésuites italiens y établirent un collège du 31 mai 1870 à juillet 1910. Un lycée laïque est ainsi créé le 25 septembre 1910 par le Prince Albert Ier afin de contrecarrer les établissements religieux. Le Prince Rainier III rebaptisera le « Lycée de Monaco » « Lycée Albert Ier » le 22 décembre 1960 lors du 50 ème anniversaire de sa fondation.   A côté du Lycée Albert Ier, le Musée de la Chapelle de la Visitation .  

5)      Musée de la Chapelle de la Visitation  

Au coeur de cette chapelle du XVII ème siècle, découvrez la remarquable collection personnelle d'art sacré constituée par Mme Barbara Piasecka Johnson. Ces oeuvres comprennent des toiles de Maîtres du baroque italien, de l'Ecole espagnole, de Rubens, Zurbaran ou Ribera.  

Visite guidée possible en Anglais, Italien et Espagnol.
Ouvert tous les jours de 10h à 16h, sauf le lundi
Tarifs : adultes 3 €, étudiants et retraités : 1€50
  

Descendez la ruelle Franzi, située à gauche du Lycée Albert Ier  pour accéder au Musée Océanographique.  

6)      Le Musée Océanographique  

Après onze années de travail (1899 – 1910), le Musée Océanographique de Monaco vit enfin le jour. Construit avec 100 000 tonnes de pierre de taille provenant de La Turbie, il fut inauguré en 1910 par son fondateur, le Prince Albert Ier.

Temple incontesté de la mer, il est divisé en deux parties distinctes : une partie aquarium et une partie recherche scientifique. Le sous-sol renferme 90 aquariums présentant la faune et la flore variées de la Méditerranée et des mers tropicales.
L’attraction phare « Le lagon aux requins » (d’une contenance de 400 000 litres) en éblouira plus d’uns. Venez découvrir, dans les étages supérieurs, les pièces rapportées par le Prince Navigateur lors de ses diverses expéditions.
Des expositions temporaires ou annuelles rythment également la vie du Musée.  

Ouvert tous les jours (sauf le jour du Grand-Prix de Formule 1)
Janvier, Février et Mars de 10h00 à 18h00 ;
Avril, Mai  et Juin de 9h30 à 19h00 ;
Juillet et Août de 9h30 à 19h30 ;
Septembre de 9h30 à 19h00 ;
Octobre, Novembre et Décembre de 10h00 à 18h00.
Tarifs : Adultes 13€ ; Enfants et adolescents ( 6 – 18 ans), étudiants (sur présentation de la carte) et personnes handicapées 6.50€ ; enfants de moins de 6 ans gratuit.

 
En sortant du Musée Océanographique, prenez à droite et descendez dans la galerie du Parking des Pêcheurs.
A gauche du bureau de change et du point d’information se trouve Monte-Carlo Story.  

7 )     Monte-Carlo Story  

Ce spectacle en multivision de 35 minutes retrace l'authentique et passionnante histoire de la dynastie des Princes et des Princesses de Monaco de 1297 à nos jours.  

Des traductions simultanées en 9 langues sont proposées au public.
Horaires des projections : 10h00 - 11h00 - 14h00 - 15h00 - 16h00 - 17h00 - 18h00 * (* juillet / août) fermeture du 1er au 25 décembre.
Tarifs : adulte 7€ ; étudiant 5€50 ; enfant 3€50
Facile d’accès pour les personnes à mobilité réduite.  

Retournez sur vos pas face au Musée Océanographique.  

Poursuivez votre visite en flânant dans les Jardins Saint-Martin et Sainte-Barbe, situés à gauche dudit Musée.  

8)      Les Jardins Saint-Martin  

Aménagés dans les années 1830, ils se déploient de part et d’autre du Musée Océanographique. Suspendue à la façade sud-est du Rocher, une flore méditerranéenne luxuriante et sauvage s’épanouit le long des chemins serpentant la crête. Vous aurez ainsi un vue imprenable sur le quartier de Fontvieille entièrement construit sur mer.    

9)      La Cathédrale consacrée à Notre-Dame de l’Immaculée Conception  

Construite à la place de l’église Saint-Nicolas, détruite en 1874, la Cathédrale de Monaco est un édifice de style néo-roman dont la première pierre fut posée le 6 janvier 1875. Bâtie entièrement en pierres blanches de La Turbie, sous le règne du Prince Charles III, elle fut achevée le 12 novembre 1903 et consacrée en 1911. Les touristes se pressent chaque année pour la visiter et ne manquent pas de passer par le déambulatoire pour rendre hommage aux Princes et Princesses de Monaco qui y sont enterrés. Vous pourrez également admirer entre autre le retable de Saint Nicolas réalisé par l’artiste Niçois Louis Bréa en 1500.  

Ouverte tous les jours de 8h à 18h (Hiver) et de 8h à 19h (Eté) Sauf tous les premiers jeudi du mois et pendant les cérémonies Ouverte tous les jours de mai à septembre  


10)  Le Palais de Justice  

Inauguré en 1930, le Palais de Justice est fait de tuf massif, pierre grise et poreuse dont sont également faits les remparts. Avant sa construction, le bâtiment de l’Hôtel de Ville s’y dressait vers 1660. Puis durant la Révolution, la prison et la Maréchaussée y élirent domicile.  

11)  Le Conseil National  

Propriété de la famille Vignalis, puis vendu en 1832 à l’abbé Dom Sixte Cauvin, le bâtiment de l’actuel Conseil National servait de dortoir aux élèves du premier collège de commerce fondé en 1832. Avant d’abriter le Conseil National, il accueillit également le Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco.   Poursuivez votre visite en longeant la ruelle Sainte Barbe et ses jardins.   

12)  Ruelle Sainte-Barbe et ses jardins  

Reliant l’Avenue Saint-Martin à la Place du Palais Princier, elle doit son nom à une petite chapelle située dans un angle de l’actuelle place du Palais. Dédiée à Sainte Barbe, la patronne des artilleurs, cette chapelle était le lieu de culte de la garnison espagnole. Les jardins d’enfants dits de Sainte-Barbe que vous pouvez voir en contre bas du Palais Princier datent de 1923.  


13)  La Place du Palais Princier et les Grands Appartements  

Anciennement recouverte de terre battue, la « Gran Piazza » servait de lieu de manœuvre aux diverses garnisons établies en Principauté. Appelée ainsi « Piazza d’Armi » jusqu’au XVII ème siècle, les exercices des troupes furent transférés ensuite à la place de la Fontaine-Neuve (actuelle Place d’Armes).  

Face au Palais Princier, vous apercevrez la Caserne des Carabiniers.
Créée le 8 décembre 1817, le Corps des Carabiniers remplit plusieurs missions :
-         garder le Palais Princier (relève de la garde tous les jours à 11h55 sur la Place du Palais)
-         veiller à la sécurité de la Famille Princière et à l’intégrité de Ses propriétés ou résidences
-         fournir au Prince Souverain les services d’honneur
-         veiller à l’exécution des lois
-         participer au maintien de l’ordre public     

Bâti sur l’emplacement d’une forteresse édifiée par les Génois en 1215, le Palais se compose de quatre tours carrées reliées par une courtine. Dans la nuit du 8 janvier 1297, François Grimaldi, dit « Malizia » déguisé en moine s’empare de la forteresse. Ce n’est qu’en 1341 que Charles Ier devient le premier seigneur de Monaco.  

Au XV ème siècle sont successivement rajoutés : un corps de logis de deux étages, une muraille crénelée ornée des tours de Sainte-Marie, du Milieu et du Midi…
Puis endommagé lors du siège soutenu contre Gênes (1506 – 1507), les murailles sont alors surélevées et l’ancienne forteresse restaurée.  
De nombreux artistes ont contribué à sa rénovation tels que l’architecte Dominique Gallo, le peintre Génois Luca Cambiaso… C’est plus particulièrement sous le règne de Honoré II, que le château est embelli.  

Le Prince Rainier III, dit « le Prince Baptisseur », fit édifiée un nouvelle aille accueillant Ses appartements privés et le Musée des Souvenirs Napoléoniens et des Archives du Palais Princier.  
La Cour d’Honneur, entourée de ses fresques, colonnes et son majestueux escalier à double révolution entièrement taillé dans du marbre de Carrare, est le théâtre de concerts estivaux depuis 1961.  
Avant de pénétrer dans les Grands Appartements, vous traverserez la Galerie d’Hercule ornée entre autre de fresques réalisées par Orazio dei Ferrari (1605 – 1657). Vous découvrirez de salle en salle du mobilier, des tentures et des décorations ayant vu se succéder les différents Princes et Princesses de Monaco. 

Ouvert tous les jours :
Du 1er au 30 avril de 10h30 à 18h Du 1er au 31 octobre de 10h à 17h30
Du 1er mai au 30 septembre de 9h30 à 18h30
Fermé du 1er janvier au 31 mars et du 1er novembre au 31 décembre Tarifs : adultes 8€ ; enfants (8-14 ans) 3€50
Site Internet : www.palais.mc
  

Sortez du Palais Princier et tournez à droite pour rejoindre le Musée des Souvenirs Napoléoniens et Collections des Archives Historiques du Palais.

14)  Le Musée des Souvenirs Napoléoniens et Collections des Archives Historiques du Palais  

Ce Musée évoque le passé de la Principauté à travers une riche collection de plus de mille objets et documents sur le Premier Empire constitué par le Prince Louis II. Vous y verrez des Pièces telles que les bustes de Napoléon par Canova et Houdon, des insignes, le drapeau de l’Ile d’Elbe, des médailles, des décorations etc…  

Ouvert tous les jours :
Du 1er janvier au 31 mars de 10h30 à 17h Du 1er au 30 avril de 10h30 à 18h
Du 1er mai au 30 septembre de 9h30 à 18h30
Du 1er au 31 octobre de 10h à 17h30 Du 1er au 31 décembre de 10h30 à 17h
Fermé du 1er au 30 novembre, le 25 décembre et le 1er janvier  
Tarifs : adultes 4€ : enfants (8-14 ans) 2€
Pas d’accès prévu pour les personnes à mobilité réduite  
Billets jumelés Grands Appartements et Musée Napoléonien Tarifs : adultes 9€ ; enfants (8-14 ans) et étudiants 4€50. Site Internet : www.palais.mc  

En sortant du Musée Napoléonien, prenez quelques minutes pour admirer les panoramas imprenables qui s’offrent à vous.
A droite, le quartier de Fontvieille entièrement gagné sur la mer et à gauche celui de la Condamine.  

Tous les jours à 11h55 vous pourrez assister à la relève de la garde effectuée par la Compagnie des Carabiniers du Prince.   

Empruntez ensuite la Rue Emile de Loth.  

15)  La Place de la Mairie  

La Mairie, autrefois située à la place de l’actuel Palais de Justice, est un bâtiment de style Renaissance nuancé florentin réalisé par l’architecte monégasque Fulbert Auréglia. Tour à tour prison, poste de police puis Tribunal sous le Prince Louis II, la Mairie revêt son utilité contemporaine sous le Prince Albert Ier en 1901. L’Office des Postes et Télégraphes fut inauguré le 16 janvier 1908 par le Prince Albert Ier.  

16)  La Chapelle de la Miséricorde  

La Chapelle de la Miséricorde dont la première pierre fut bénie le 13 juin 1639 par le curé Pacchiero est formée d’une seule nef.  

Continuez sur la rue Emile de Loth jusqu’à la Place de la Visitation. Redescendez la Ruelle Franzi, puis tournez à gauche face au Musée Océanographique.
Longez l’Avenue Saint Martin.  

17)  Le Fort Antoine  

Bâti entre 1709 et 1713, il est l’œuvre de Guiraud et Lozières d’Astier. Vous y verrez un écusson sur lequel figurent une inscription latine et un blason des Grimaldi. Réaménagé en jardin par le Prince Charles III, il fut partiellement détruit en 1944 avant d’être réédifié en 1953 à l’instigation de S.A.S le Prince Rainier II. Cette ancienne forteresse est aujourd’hui un théâtre en plein air.   

Rejoignez la nouvelle digue et empruntez le Taxi Boat pour traverser le Port Hercule.  
Suivant les périodes de l’année, le Bateau bus électrique propose la traversée du Port Hercule pour relier Monte-Carlo à Monaco-Ville (toutes les  20 minutes).
Fonctionne tous les jours de 08h00 à 20h00 Traversée du Port Tarifs :
adultes 1€ (aller ou retour immédiat) ;
enfants moins de 7 ans gratuit
Site Internet : www.cam.mc
  

Longez le Quai des Etats-Unis jusqu’à l’église Sainte Dévote.  

18)  L’église Sainte Dévote.  

Dédiée à la Sainte Patronne de la Principauté et de la famille princière, l’Eglise Sainte-Dévote est nichée au creux du vallon des Gaumates depuis le XIe siècle.  

Au IV ème siècle, la Corse était le théâtre de persécutions de Chrétiens. Dévote, jeune chrétienne fut emprisonnée et torturée. Après sa mort, le gouverneur de la province ordonna de brûler son corps. Des Chrétiens l’enlevèrent et le placèrent sur une braque. Une tempête se leva et une colombe sortit de la bouche de Dévote. Ladite colombe guida ainsi l‘embarcation jusqu’au vallon des Gaumates. Un oratoire fut érigé à l’emplacement de sa sépulture.  

Tous les ans, le 27 janvier, les reliques de la Sainte sont portées en procession, de la Cathédrale à l’église Sainte-Dévote, avec en cours de trajet, une bénédiction de la mer, puis l’embrasement d’une barque.


Itinéraire 2 : « Monaco Belle-Epoque »  

Prenez l’autobus N°2 à l’arrêt PRINCESSE STEPHANIE en Direction du Jardin Exotique  et descendez à l’arrêt ROTONDES.  
Traversez et remontez le Boulevard du Jardin Exotique du côté gauche du trottoir. L’itinéraire commence à proprement parler au Jardin Exotique.  
Continuez le long du Boulevard du Jardin Exotique à 20 mètres du Parc Princesse Antoinette se trouve la Villa Paloma.  


1)      Nouveau Musée National de Monaco - Villa Paloma  

La Villa Paloma, édifiée au début du XX ème siècle, a su conservé son décor originel. Entourée par 800m² de jardins, elle est le lieu idéal pour explorer la notion de paysage, liée à la nature et à ses représentations. Au travers d'expositions temporaires, cet espace permet de développer des projets artistiques variés et de grande qualité associant l'art moderne et contemporain, l'architecture, le design..

La Villa Paloma a ouvert ses portes le 18 septembre 2010. Elle est le second lieu d'exposition du Nouveau Musée National de Monaco avec la Villa Sauber (quartier du Larvotto).
Ouvert tous les jours de 10h à 18h (fermé le 19 novembre, 25 décembre et 1er janvier, Grand Prix)
Tarif : 6 € par personnes

A 50 mètres de la Villa Paloma, vous rejoindrez enfin le Jardin Exotique d’où commence notre itinéraire.  


2)      Jardin Exotique, Grotte de l’Observatoire et Musée de l’Anthropologie Préhistorique  

Inauguré en 1933, le Jardin Exotique recèle des milliers de plantes dites “succulentes” qui fleurissent tout au long de l’année. Sur le même site, le visiteur peut découvrir la Grotte de l’Observatoire avec ses stalactites, stalagmites et concrétions calcaires ou encore remonter les traces de l’humanité au Musée d’Anthropologie Préhistorique.  
Ouvert toute l’année (sauf le 19 novembre et le 25 décembre)
• du 15 mai au 15 septembre, de 9 h à 19 h.
• du 16 septembre au 14 mai, de 9 h à 18 h ou tombée de la nuit.  
Tarifs : adultes 7€ ; enfants (6-18 ans) et Enfans de 6 à 18 ans et étudiants 3.70 €; retraités (+ 65 ans) 5€40
Site Internet : www.jardin-exotique.mc   

Reprenez l’autobus N°2 devant le Jardin Exotique jusqu’à l’arrêt CASINO. Descendez tout droit l’Avenue Princesse Alice jusqu’au Square Beaumarchais.  


3)      Façade de l’Hôtel Hermitage  

Erigé en 1900, l’Hôtel Hermitage évoque le style Belle Epoque avec sa salle de banquets aux colonnes de marbre rose et plafond à fresques évoquant le Grand Trianon de Louis XIV ou encore son jardin d’Hiver conçu par Gustave Eiffel.  

Continuez sur l’Avenue Princesse Alice puis sur l’Avenue d’Ostende en direction du Port.  

Cette montée abrupte compte encore sa partie basse parmi lesb plus anciennes villas bâties à Monte-Carlo au XIX e siècle. Le tout proche Théâtre Princesse Grace propose, tout au long de l’année, une programmation n’ayant rien à envier aux théâtres parisiens.  

Remontez vers le Casino en passant par l’Avenue de Monte-Carlo. Descendez sur votre droite les quelques marches pour accéder aux Terrasses du Casino.  

Opposée à l’entrée du Casino de Monte-Carlo, côté mer, nous vous invitons à découvrir la façade de l’Opéra Garnier, réplique du célèbre Opéra Garnier de Paris. Entièrement rénovée depuis peu, cette façade fait front à la Méditerranée.   

Le tout premier établissement hôtelier le « Loews Monte-Carlo » fut inauguré le 22 novembre 1975 sur le site de l’ancienne gare de Monte-Carlo. Il devint ensuite «le Monte-Carlo Grand Hôtel » avant de s’appeler « l’Hôtel Fairmont Monte-Carlo » que nous connaissons aujourd’hui.  

Retournez sur vos pas pour rejoindre la Place du Casino.  


4)      Le Casino de Monte-Carlo  

Construit sur le territoire de la Société des Bains de Mer, créée par François Blanc en 1863, le Casino de Monte-Carlo fut construit par Charles Garnier en 1878. L’architecte de l’Opéra de Paris fit réalisé un atrium dallé de marbre, entouré de 28 colonnes ioniques en onyx qui donne accès à la salle de l’Opéra dite « Salle Garnier ».      


5)      La façade de l’Hôtel de Paris, le Café de Paris  
L’Hôtel de Paris, au charme des grands palaces du XIX ème siècle, connut bien des transformations et aménagements depuis son inauguration en 1864 avant d’avoir sa splendeur actuelle. Le célèbre Café de Paris faisant face à l’Hôtel de Paris, nous vous invitons à vous y arrêter pour profiter de sa terrasse ensoleillée.  

Face au Casino de Monte-Carlo, les Jardins des Boulingrins et plus à droite ceux de la Petite Afrique.  

6)      Les Jardins des Boulingrins et de la Petite Afrique  

Ils présentent de somptueux parterres de fleurs sur des pelouses parfaitement entretenues et agrémentées de pièces d’eau.   .  

Ensuite, longez le Boulevard des Moulins et admirez les façades Belle-Epoque réparties des deux côtés du boulevard.   

De nos jours zone résidentielle et espace commercial, le boulevard des Moulins doit son nom aux trois moulins à huile et quatre à farine qui, pour certains, étaient encore actifs à la fin du XIX ème siècle.  

Au milieu du Boulevard des Moulins, sur votre gauche, l’église Saint-Charles.  


7)      L’église Saint-Charles  

Inaugurée en 1883, l’Eglise Saint-Charles, avec son clocher à campanile de 30 mètres, fut construite dans le plus pur style Renaissance française.  

A la fin du Boulevard des Moulins, côté droit, descendez avec l’ascenseur public pour rejoindre le Nouveau Musée National de Monaco.  


8)      Nouveau Musée National de Monaco – Villa Sauber   

La Villa Sauber, magnifique demeure de style Belle Epoque, a souvent été attribuée au célèbre architecte  "Charles Garnier".

La roseraie de la Villa vous accueillera au début et à la fin de la visite pour un moment de détente.  
Un cycle d'expositions temporaires, aux thématiques variées, rythment la vie du Nouveau Musée.    

Ouvert tous les jours de 10h à 18h jusqu'au 30 septembre 2011
et
de 10h à 18h du 1er octobre au 29 janvier 2012
Jours de fermetures : les 1er janvier et 1er mai, pendant le Grand Prix, le jour de la Fête Nationale le 19 novembre et le 25 décembre.  

Tarifs : Adultes 6€00 ; enfants, étudiants, invalides et handicapés 3€50 ; enfants de moins de 6 ans et les Monégasques gratuit. Réservation obligatoire pour les groupes. Aucun accès n’est prévu pour les personnes à mobilité réduite Site Internet : www.nmnm.mc  

Sortez du Nouveau Musée National du Monaco et traversez, le Grimaldi Forum se dresse juste devant vous.  

9)  Le Grimaldi Forum  
Ce nouvel espace de congrès de 35 000 m² fut construit en l’an 2000.  
Doté de 3 salles de réunion principales, de 11 salles de commissions et de 10 000 m², il permet d’accueillir des manifestations, des congrès, des colloques, des conventions, des salons, des séminaires, des expositions etc…  
Les moyens de communication high tech associés à la modularité de ses salles font du Grimaldi Forum un centre incontournable en Principauté.  

Une grande exposition estivale ainsi que d’autres rythment également la vie de cet espace polyvalent.  

Face à l’entrée principale du Grimaldi Forum, passez sous le portail principal (appelé Shô-mon) et pénétrez dans le Jardin Japonais.  


10)  Le Jardins Japonais  

Conçu par l’architecte Yasuo Beppu, le jardin japonais fut inauguré en 1994. Sur 7000 m², le Jardin Japonais dessiné dans les règles strictes de l’art nippon, offre un havre de paix en alliant harmonieusement pierre, eau et végétation.


Prenez l’autobus N°6 direction FONTVIEILLE à l’arrêt MUSEE NATIONAL puis descendez à l’arrêt PRINCESSE STEPHANIE.